Après les 60 M€ obtenus de ses filiales sud-africaines, Steinhoff met en vente 510 M€ de titres PSG

La « course » aux liquidités continue… Après avoir annoncé, vendredi dernier, avoir obtenu 60 millions d’euros de ses filiales sud-africaines pour contribuer au renflouement de ses filiales du Vieux Continent, Steinhoff déclare, ce lundi 22 janvier, mettre en vente 29,5 millions d’actions du groupe sud-africain PSG : cette stratégie faisait partie des mesures effectivement envisagées à la mi-décembre, lorsque le scandale a éclaté. Steinhoff possède environ 16 % de ce groupe d’investissements, dont le capital global est évalué à 60 milliards de rands (soit un peu plus de 4 milliards d’euros) : cette vente de titres pourrait ainsi permettre au groupe Steinhoff de récolter environ 510 millions d’euros de liquidités supplémentaires. Evidemment, ce dernier n’est pas en position de force et même s’il a précisé ne pas avoir l’intention de vendre ces actions « à n’importe quel prix », la main serait plutôt, étant donné l’urgence de la situation, aux acquéreurs… On se souvient, notamment, que Conforama, filiale du groupe, avait vendu il y a quelques jours ses actions Showroomprivé pour un montant total de 78,7 millions d’euros, soit moitié moins de ce qu’il les avait achetées quelques mois auparavant, en mai 2017.

Les effets de l’annonce de ce nouveau placement ont été immédiats en Bourse : à Johannesburg, le titre Steinhoff avait pris 11 % ce lundi matin.

Ne manquez aucune info du secteur
Abonnez-vous à notre newsletter !

* champs obligatoire